agression sexuelle

Agression sexuelle à huis clos par un PDG sur une assistance : 18 mois d’emprisonnement avec sursis

La Cour de cassation confirme la décision de la Cour d’appel de Montpellier qui avait condamné à 18 mois d’emprisonnement avec sursis le président d’un groupe d’hypermaché pour “agression sexuelle commise par une personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction”.